Skip to content

Climatisation : de combien de frigories ai-je besoin ?

Bien qu'elle semble trop technique, elle est essentielle pour définir le climatiseur à acheter. Nous vous expliquons comment faire le calcul en fonction de l'endroit où vous allez le situer.

Climatisation : de combien de frigories ai-je besoin ?

Climatisation : de combien de frigories ai-je besoin ?

Bien que cela semble trop technique, il est essentiel de définir quel climatiseur acheter. Nous vous expliquons comment faire le calcul en fonction de l’endroit où vous allez le situer.

Quand la chaleur arrive et que nous commençons à planifier l’achat d’une unité de climatisation. Nous voyons diverses promotions et offres, mais la première chose que nous devons évaluer lorsque nous achetons une fraction de réfrigérateur est le nombre de réfrigérateurs dont j’ai besoin, ce qui est lié à la taille de la pièce à refroidir, aux fenêtres et à d’autres facteurs.

Frigories de climatisation

En plus des frigories, lors de l’achat d’une climatisation, la chose la plus précise à faire est d’analyser les caractéristiques techniques de chaque appareil et aussi les offres de chaque fabricant. Nous devrions également réfléchir à la question de savoir si elle doit être seulement froide ou chaude, et aux avantages et inconvénients de chacune. Un autre fait essentiel est de savoir quelles sont les meilleures marques de climatisation en Argentine.

En général, un climatiseur split devrait durer environ dix ans avec un entretien et une utilisation appropriés. Ensuite, ce que nous devons faire avant de prendre la décision n’est pas tant d’être guidé par le prix que par la qualité et les besoins que nous avons.

Comment calculer les frigories

Pour savoir de quel climatiseur nous avons besoin, il faut calculer les frigories ou la puissance frigorifique nécessaires pour absorber la chaleur de l’environnement.

Lorsque nous choisissons un climatiseur, il est obligatoire de comprendre le concept de frigories. Cette mesure est un peu comme une kilocalorie négative : sa fonction est de mesurer l’absorption de chaleur. La puissance indiquée de l’équipement aérien se trouve normalement en frigories, en watts ou en BTU. Ce que l’on trouve généralement sur le marché est un équipement de climatisation de 2 000 à 6 000 frigories.

Grâce à une formule mathématique assez simple, on peut savoir combien de frigories sont nécessaires pour refroidir une pièce. Vous devez calculer le volume de la pièce et le multiplier par 50 et vous connaîtrez le nombre de réfrigérations nécessaires.

Le calcul le plus précis consiste à obtenir les dimensions de la pièce à climatiser en fonction de ses mètres cubes. Nous prenons les mesures de la hauteur, de la largeur et de la longueur de la pièce et nous les multiplions, puis nous multiplions le résultat par 50 frigories.

  • La hauteur du plafond est de 2,5 mètres.
  • La largeur de la salle est de 4 mètres.
  • La longueur de la salle est de 4 mètres.
  • Nous multiplions les trois nombres : 2,5 x 4 x 4 = 40 (le volume de la salle est de 40).
  • On multiplie le résultat par 50, soit 40 × 50 = 2000 frigories.

Quel est le climatiseur dont j’ai besoin ?

Pour bien comprendre pourquoi il est essentiel de savoir combien de réfrigérations sont nécessaires pour chaque pièce, il est important de comprendre ce qu’est un climatiseur et pourquoi il ne s’agit pas seulement de réfrigération aujourd’hui. La plupart des dispositifs actuels nous permettent de réguler la température dans un lieu fermé de nombreuses façons : nous pouvons le chauffer ou le refroidir et, aussi, gérer l’humidité, le nettoyage -renouvellement ou filtrage- et la circulation de l’air.

En plus de penser à toutes ces fonctions, il est important de savoir qu’il existe différents appareils de climatisation :

  • Climatisation (ils peuvent être fixes -demandant une installation, qui est généralement facturée séparément- ou portables ou mobiles).
  • Climatiseurs split.
  • Pompe à chaleur multisplit.
  • Climatisation.

Qu’est-ce qu’un climatiseur split

L’unité split, qui en anglais signifie séparée, se compose de deux unités distinctes : l’une, placée à l’intérieur, est l’unité par laquelle la source de refroidissement ou de chaleur est obtenue en hiver (et qui est composée d’un évaporateur, d’un ventilateur, d’un filtre à air et d’un système de commande à distance) ; et, l’autre, qui est à l’extérieur, qui possède un compresseur et un condenseur. Les deux parties sont reliées par des tuyaux.

Ces unités nécessitent le forage de trous dans le mur pour relier les tuyaux de l’unité extérieure à l’unité intérieure et pour installer un drain pour l’évacuation du condensat. Cette installation, qui n’est pas simple et qui est généralement payée séparément, doit être réalisée par une personne compétente : ce n’est pas quelque chose que l’on peut faire chez soi.

Avantages et inconvénients des splits

En faveur :

  • Au sein des unités de climatisation fixes, elles sont les plus économiques et donc les plus utilisées au monde.
  • Outre l’aspect esthétique, étant donné qu’ils sont séparés du compresseur de l’unité intérieure – souvent de plusieurs mètres – et reliés par des tubes, très peu de bruit est produit à l’intérieur en cours de conditionnement.
  • La grande majorité des splits actuels ont la fonction “inverter”, ce qui signifie qu’ils sont des pompes à chaleur et peuvent être utilisés pour chauffer des pièces en hiver.
  • Ils peuvent être adaptés à toutes les conditions météorologiques.

Les inconvénients :

  • L’installation est souvent compliquée car les parois où passe le tuyau doivent être percées.
  • Le boîtier du compresseur – qui est la plus grande des deux parties de l’équipement – doit être suspendu à l’extérieur. C’est dangereux pour l’opérateur et donc coûteux à exploiter. C’est pourquoi il est bon de garder un œil sur les offres avec installation gratuite.
  • Comme ils sont fixes, il est nécessaire d’analyser à l’avance où ils vont être placés, car les déplacer par la suite est une grande complication. Il faut tenir compte du fait que la boîte du compresseur ne doit pas être trop éloignée de l’équipement interne.
  • Il existe des toits divisés qui ont une plus grande capacité, mais qui conviennent aux grands espaces. Ces derniers sont généralement plus bruyants et l’installation est beaucoup plus complexe.

Différences entre la climatisation et le contrôle du climat

Lors de la prise de décision, il est important de connaître les différences entre un contrôle du climat et une climatisation.

Les climatiseurs sont en plein essor de nos jours car ils sont efficaces sur le plan énergétique et faciles à installer. Mais il est important de savoir qu’ils ne sont pas toujours efficaces ou satisfaisants si vous cherchez à faire un grand changement de température dans une pièce.

C’est-à-dire que, bien que les deux unités soient vendues comme des systèmes de climatisation, le système pour produire du froid est totalement différent et les résultats aussi.

Comment fonctionne un climatiseur ?

Contrairement à la climatisation, les climatiseurs refroidissent l’environnement en filtrant l’air à travers l’eau, ce qui réduit sa température et produit un air froid et humide. L’unité de climatisation absorbe l’air chaud de la pièce, le filtre à travers un filtre humide et le transforme en air frais, en l’expulsant à travers un ventilateur.

En revanche, ce que fait la climatisation est de réduire l’humidité dans la pièce en produisant de l’air froid et sec. En d’autres termes, il fournit à la pièce un air à température contrôlée, choisi par l’utilisateur.

Avantages et inconvénients d’un climatiseur

L’un des principaux avantages du climatiseur est qu’il réduit la consommation d’énergie de près de moitié, mais, comme nous l’avons dit, l’efficacité de l’équipement est limitée lorsque les températures et l’humidité sont élevées.

Les climatiseurs n’utilisent pas de gaz réfrigérants, ils éliminent l’électricité statique de l’environnement et maintiennent une humidité relative très confortable, mais l’inconvénient est qu’une fois l’humidité maximale atteinte, l’équipement ne refroidit plus.

Le climatiseur ne pourra pas évaporer plus d’eau ni se refroidir, ce qui risque de rendre la chaleur plus oppressante à l’intérieur de l’environnement qu’à l’extérieur.

En outre, un système de climatisation nous oblige à renouveler l’air de la pièce très souvent, pour éviter que l’air humide n’endommage les meubles et les équipements électroniques, et ainsi obtenir de meilleurs résultats lorsqu’il s’agit de refroidir l’endroit.