Skip to content

7 articles de protection personnelle essentiels

La prévention des blessures et des accidents du travail est possible. Sachez quels éléments de protection personnelle sont indispensables pour minimiser les risques.

7 articles de protection personnelle essentiels

7 articles de protection personnelle essentiels

Prévenir les blessures et les accidents du travail est possible. Sachez quels éléments de protection personnelle sont indispensables pour minimiser les risques.

Si vous aimez effectuer des tâches d’entretien à la maison ou si votre travail implique de vous exposer à une situation à risque, il est essentiel que vous sachiez comment prévenir les accidents et quels éléments de protection personnelle vous devez avoir sous la main pour prendre soin de vous à tout moment.

n’est pas une chose à sous-estimer. L’équipement de protection individuelle peut faire la différence entre la vie et la mort. Ils sont là pour prendre soin de vous et ils doivent être vos meilleurs alliés lorsqu’une tâche l’exige.

Équipement de protection individuelle

L’équipement de protection individuelle (EPI) est tout équipement ou dispositif destiné à vous protéger contre un ou plusieurs risques et à accroître votre sécurité et votre santé. Voici les 7 bases à ne pas manquer :

1.

Les chaussures de sécurité protègent vos pieds de toute blessure pouvant être causée par des surfaces rugueuses, le fait de marcher sur des objets tranchants et/ou la chute d’objets. En outre, ils offrent une protection contre les risques électriques.

Selon le modèle choisi, les chaussures ou bottes de sécurité seront fabriquées dans des matériaux ayant différents niveaux d’imperméabilité, de sorte qu’elles sont également bonnes dans les situations d’humidité ou de déversement d’un certain type de liquide.

Les orteils de ces chaussures doivent être munis d’une protection spéciale. Si vous allez effectuer des travaux où il y a un risque de chute d’objets lourds – tels que des pièces métalliques, des plaques, etc. Et ils doivent toujours avoir une large semelle en caoutchouc pour protéger contre les risques électriques et les objets pointus.

2. gants de sécurité

Les gants de travail offrent une protection contre différents problèmes qui peuvent survenir pendant que vous travaillez : risques chimiques, électriques, thermiques et même mécaniques.

Il existe différentes options et, selon le type de gant, ils peuvent être résistants à l’abrasion, à la déchirure ou à la perforation, à l’inflammabilité et même à la chaleur et aux brûlures des métaux en fusion. Ainsi, pour chaque tâche que vous entreprenez, il y a des gants différents à porter :

  • Gants en latex : leurs conditions antibactériennes et antifongiques les rendent parfaits pour une utilisation dans les domaines de la santé, de la chimie et du nettoyage.
  • Gants en nitrile : le nitrile est une fibre synthétique qui est généralement utilisée comme alternative au latex, car ses propriétés sont similaires et elle a l’avantage de ne pas provoquer de réactions allergiques.
  • Gants en coton tacheté : Le coton est un tissu ouvert qui maintient la peau ventilée tout en permettant une prise ferme qui ne limite pas les mouvements. Ces gants ont des applications de micro-gouttelettes sur la paume de la main, ce qui leur confère des propriétés antidérapantes.
  • Gants diélectriques : peuvent être en latex ou en caoutchouc. Ils sont utilisés dans des tâches liées à l’électricité, car le matériau isolant dont ils sont faits évite la possibilité de dommages en cas de choc électrique.
  • Gants à manches longues jetés : utilisés pour le soudage. Leur principale fonction est de vous protéger des projections qui pourraient sauter du matériau que vous soudez, ainsi que de protéger vos mains et vos bras de la chaleur convective de la machine à souder.
  • Gants à manches courtes : ils sont idéaux pour les travaux de jardinage et d’aménagement paysager, pour le chargement ou le déchargement d’objets à transporter et aussi pour la manipulation d’outils à main.

3. casque de sécurité

Cet élément de protection individuelle est utilisé sur la tête pour éviter les impacts sur cette partie du corps à la suite de chutes d’objets. Elle sert également à prévenir les contacts violents avec des objets pointus ou même des lignes électriques qui peuvent générer des chocs électriques et des brûlures.

Un casque de protection efficace doit avoir deux parties bien différenciées. D’une part, la monture, qui se compose de la calotte (l’élément dur et lisse qui constitue la forme extérieure générale du casque) et de la visière, qui est le prolongement de la calotte au-dessus des yeux. D’autre part, le casque doit avoir un harnais intérieur, qui est celui qui maintient le casque en position sur la tête et qui absorbe également l’énergie cinétique lors d’un éventuel impact.

4. Harnais de sécurité

Le harnais de sécurité est l’élément de protection individuelle spécifique pour effectuer des travaux en hauteur et doit être utilisé pour éviter les accidents graves. Il est conçu pour s’adapter au corps d’une personne et, grâce à différents éléments, pour la soutenir en cas de chute.

Un harnais doit comporter plusieurs anneaux pour pouvoir y accrocher les cordes ou les lignes de vie, qui sont les sangles de sécurité faites d’un composé de polyester très résistant. Ces lignes, à leur tour, doivent être reliées aux points d’ancrage extérieurs, où est attachée la personne qui va effectuer le travail. D’autre part, un harnais doit avoir des points d’ajustement, qui permettent au harnais de s’adapter au corps de la personne qui le porte.

5. lunettes de sécurité

Les lunettes de sécurité sont la première et la seule barrière à garantir une protection maximale des yeux, elles doivent donc être extrêmement sûres. Ils doivent être munis de lentilles résistantes aux chocs et de protections latérales.

Les styles de cet article sont très variés et beaucoup offrent également une protection contre les rayons UVA, idéale pour travailler à l’extérieur. L’important est que la vision du travailleur ne soit pas affectée et reste floue ou déformée.

6. protections auditives

Lorsque vous travaillez ou effectuez une tâche dans un endroit où des machines très bruyantes fonctionnent ou qui se situe au-dessus du seuil de santé auditive, vous devez porter une protection quelconque.

  • Bouchons d’oreille anatomiques : ils se placent à l’extérieur du conduit auditif sans aucun dispositif de fixation externe. Ils sont faits de caoutchouc mousse et offrent l’un des niveaux d’atténuation les plus élevés.
  • Type de coupelle : elles sont constituées de deux coupelles qui isolent complètement l’oreille. Ils sont reliés par un bandeau qui permet un ajustement doux et complet à la tête. Ils sont fabriqués en matériau léger et sont doublés à l’intérieur d’un matériau absorbant le son. Les bonnets sont généralement recouverts d’une mousse souple afin de ne pas causer d’inconfort lors de leur port.

7. vêtements de travail

Le port de vêtements appropriés vous donnera un élément de sécurité supplémentaire. Pour ce faire, vous devez porter des vêtements bien ajustés à votre corps, sans pièces détachées qui pourraient être prises ou accrochées par des outils ou des machines. En général, ce type de vêtement est en coton ou en polyester, mais cela varie évidemment en fonction de sa fonction.

Trousse de premiers secours

Malgré toutes les précautions prises et l’utilisation des éléments de protection personnelle appropriés, il est toujours pratique de disposer de certains éléments pour réagir à une urgence.

Il est important de rassembler dans une boîte ou un sac cette liste d’articles essentiels dans une trousse de premiers secours :

  • Alcool ou autre antiseptique pour désinfecter les plaies.
  • Gel alcoolisé pour désinfecter les mains avant de toucher une plaie.
  • Ibuprofène pour contrôler la douleur.
  • Pansements pour couvrir la blessure une fois qu’elle a été désinfectée. Pansements
  • : nous vous recommandons d’avoir des tailles différentes.
  • Gaze : pour arrêter un saignement important ou pour couvrir une blessure.
  • Pansements stériles : pour couvrir et nettoyer les plaies ouvertes.
  • Ciseaux
  • : pour couper des pansements, de la gaze, du ruban adhésif, des pansements ou des vêtements, si nécessaire.
  • Ruban adhésif médical : utilisé pour fixer des pansements ou des gazes.
  • Paracétamol et aspirine : pour réduire la fièvre.
  • Thermomètre : pour prendre la température de la personne.
  • Crème à brûler : Platsul A, par exemple.