Skip to content

Comment chauffer le lait maternel pour qu’il ne perde pas ses propriétés

Pour maintenir l'allaitement le plus longtemps possible, il est important d'apprendre à extraire, stocker et réchauffer le lait maternel. Trucs et astuces.

Comment chauffer le lait maternel pour qu'il ne perde pas ses propriétés

Comment chauffer le lait maternel pour qu'il ne perde pas ses propriétés

Pour maintenir l’allaitement le plus longtemps possible, il est important d’apprendre à tirer, stocker et réchauffer le lait maternel. Trucs et astuces.

Le lait maternel contient tous les nutriments dont votre bébé a besoin pendant les 6 premiers mois de sa vie. Elle protège l’enfant contre l’infection et présente des avantages à tous les niveaux. Afin de soutenir l’allaitement, il est essentiel d’apprendre quelques conseils sur l’extraction et le réchauffement du lait maternel afin qu’il atteigne votre bébé dans des conditions optimales.

Réchauffement du lait maternel

La première chose à savoir est que le lait maternel peut être réchauffé, mais qu’il ne faut jamais élever sa température au-dessus de celle de l’environnement. Il doit être tel qu’un bébé le prendrait au moment de l’alimentation. Il n’est pas nécessaire de le réchauffer au micro-ondes ou d’ajouter de l’eau bouillante ou quoi que ce soit d’autre qui puisse l’altérer. Ce point est fondamental.

  1. Augmentez sa température en submergeant le plastron (ou le récipient que vous utilisez) sous le courant d’eau chaude du robinet
  2. Submergez-le dans de l’eau chaude à l’intérieur d’une casserole. C’est l’option la plus écologique et la plus naturelle. La marmite ne doit pas être en feu.
  3. Vous pouvez le faire avec un chauffe-mains professionnel , qui est généralement électrique et dont vous pouvez régler la température.

L’extraction du lait maternel

Pour tirer le meilleur parti du lait que vous produisez et que votre bébé ne boit pas, il est important d’apprendre à tirer votre lait maternel et à le conserver après l’extraction afin qu’il conserve ses propriétés et ses bienfaits jusqu’à ce qu’il soit donné à votre bébé.

Comment exprimer votre lait, étape par étape

  • Avant de commencer ce processus, il est important de vous laver soigneusement les mains à l’eau et au savon et d’avoir un récipient prêt et propre pour le lait que vous exprimez. Tout doit être désinfecté et très bien aseptisé.
  • Ce récipient peut être un biberon en plastique dur, un récipient alimentaire en verre ou des sacs spéciaux pour le lait maternel. Ils doivent être préalablement rincés avec du savon et beaucoup d’eau. L’idéal est de les stériliser et il existe aujourd’hui de nombreux accessoires qui permettent de le faire facilement.
  • Ensuite, pour l’extraction, il est important que vous choisissiez un endroit calme et privé. Se sentir en sécurité aide le lait à descendre. Il est également important que l’endroit soit propre, sec et loin de la nourriture.
  • Vous pouvez tirer votre lait à la main (nous vous suggérons de vous renseigner auprès d’une assistante maternelle ou d’un professionnel de la santé pour savoir comment procéder) ou avec un tire-lait manuel ou électrique, ce qui facilite grandement la tâche. Nous vous recommandons d’avoir un verre ou une bouteille d’eau à portée de main. Il est important que vous restiez hydraté pour continuer à produire du lait et pour éviter d’affecter votre santé.
  • L’intervention ne doit pas durer plus de 10 à 15 minutes et ne doit pas provoquer de douleur ou d’inconfort. C’est un moment dont on peut profiter même pour stimuler la production. Si cela vous met mal à l’aise, consultez un professionnel de la santé.
  • Rappelez-vous qu’il n’y a pas de moment fixe de la journée pour exprimer votre lait, mais que l’idéal est de le faire pendant la journée car la production de lait est plus élevée.

Conservation : le lait maternel pour votre bébé

L’extraction et la conservation du lait maternel sont très bénéfiques pour la mère et le bébé car elles permettent à l’organisme de la femme de maintenir sa production de lait, préviennent les mastites et autres problèmes et permettent au bébé d’avoir de la nourriture lorsque la mère n’est pas ou a peu de lait en raison de la fatigue ou pour toute autre raison.

Il est important de mettre la date et l’heure sur le conteneur afin de savoir de quand il provient. N’oubliez pas que la quantité prise par l’enfant est associée à son poids et qu’elle augmentera au fur et à mesure que le bébé grandit : cela signifie que ce qui reste à un ou deux mois peut manquer plus tard, lorsque le biberon s’additionne en millimètres.

Combien de temps le lait maternel se conserve-t-il au réfrigérateur

Lorsque vous avez fini de tirer le lait, mettez-le dans le biberon ou dans un récipient approprié que vous avez préparé et mettez-le immédiatement au réfrigérateur. Cela peut se faire dans une petite glacière en plastique avec de la glace si vous n’êtes pas à la maison ou vous pouvez la mettre directement dans le réfrigérateur. Vous pouvez le conserver pendant 48 heures. N’oubliez pas qu’à une température ambiante inférieure à 26 °C, le lait se conserve entre 4 et 6 heures en bon état.

En revanche, si vous souhaitez le conserver plus longtemps, vous pouvez le stocker pendant 14 jours au congélateur et 3 mois au congélateur. Oui, vous pouvez congeler votre lait maternel, mais une fois qu’il est décongelé, vous ne pouvez pas le recongeler et vous devez jeter ce que vous n’utilisez pas.

Lorsque le lait semble coupé

PG_P0

Si vous pompez plusieurs fois le même jour, vous pouvez le stocker dans le même récipient. Si vous pompez des jours différents, ne le faites pas. Et s’il y a un surplus de lait lorsque vous nourrissez votre bébé, vous devez le jeter.

Odeur de renfermé dans le lait

Lorsque le lait dégèle, il peut aussi être rassis. Ne vous inquiétez pas, car c’est normal. Elle est causée par une enzyme appelée lipase qui aide les bébés à digérer. Malgré l’odeur, il est toujours bon pour le bébé, même si certains bébés ne veulent pas le boire.

Une chose que vous pouvez faire pour éviter que cela ne se produise est de chauffer le lait congelé à température ambiante en le mettant sous l’eau courante ou dans une casserole d’eau chaude, comme indiqué ci-dessus.