Skip to content

Comment préparer le maté : les secrets d’une bonne entrée

Ce qu'il faut pour faire un bon compagnon et comment l'engraisser pour profiter pleinement de l'infusion préférée des Argentins. Comment le préparer avec des herbes et du café.

Comment préparer le maté : les secrets d'une bonne entrée

Comment préparer le maté : les secrets d'une bonne entrée

Que faut-il pour faire un bon compagnon et comment l’apprêter pour profiter pleinement de l’infusion préférée des Argentins. Comment le préparer avec des herbes et du café.

Pour les Argentins, boire du maté est bien plus que boire une infusion. C’est une tradition qui nous unit, c’est une entreprise et c’est surtout un bon prétexte pour partager un moment avec son partenaire, ses amis ou sa famille. Nous partageons quelques secrets sur la façon de préparer le compagnon à devenir la star du prochain tour.

Faire un bon compagnon, c’est bien plus que verser de l’eau sur la yerba. De nombreux facteurs se conjuguent pour rehausser sa saveur, tirer profit de ses bienfaits médicinaux et allonger la durée de quelques barriques.

Comment préparer le maté argentin

La première chose à faire est de disposer de tous les éléments nécessaires. Il y a des éléments de base incontournables comme le maté, à proprement parler, la bombilla pour maté et la bouilloire ou le thermos avec de l’eau chaude. Mais ils ne sont pas les seuls : il y a de plus en plus d’accessoires qui enrichissent et facilitent tout le rituel qui se déroule autour de cette délicieuse infusion. Les kits de matériel et les bouilloires électriques n’en sont que quelques exemples.

Comment préparer un bon compagnon étape par étape

Préparer et boire le compagnon est une cérémonie qui nécessite une étape par étape que nous devons suivre pour que tout se passe bien.

  • Chauffer l’eau dans une bouilloire à une température de 80ºC. Ne le laissez pas bouillir. Si cela se produit, la yerba sera brûlée et le maté sera lavé.
  • Ensuite, mettez l’eau chaude dans une bouteille thermos pour qu’elle ne perde pas de température. N’oubliez pas qu’une mateada dure longtemps et, si vous la laissez dans la bouilloire, elle va refroidir.
  • Mettre du yerba dans le maté jusqu’à ce qu’il en couvre les trois quarts. Pour rendre le premier lieutenant moins amer, vous pouvez ajouter une ou deux cuillères à café de sucre ou d’édulcorant.
  • Couvrez la bouche du compagnon d’une main et secouez-la pendant quelques minutes pour obtenir un mélange homogène de feuilles, de bâtonnets et de poudre.
  • Mettez le mat en position légèrement inclinée pour que la yerba s’accumule davantage sur un côté.
  • Une bonne astuce consiste à mettre un peu d’eau chaude ou naturelle avant de commencer à boire et à laisser la yerba se reposer pendant quelques minutes. Grâce à ces étapes, le yerba mate libère progressivement tous ses composants et, comme il ne brûle pas, il n’acquiert pas un goût amer prononcé.
  • Avec le maté incliné à 45ºC, placez la bombilla dans le trou de yerba humide et c’est tout : vous pouvez commencer l’amorçage.
  • Un conseil : évitez de déplacer la bombilla et essayez toujours de l’amorcer au même endroit afin que la yerba ne soit pas toute mouillée et que vous puissiez profiter plus longtemps de quelques compagnons exquis. Si on amorce en mouillant toute la yerba, les copains seront “lavés”. C’est-à-dire qu’ils vont perdre leur saveur et qu’il faudra changer la yerba.

Comment choisir la yerba

Actuellement, le marché offre une grande diversité de marques et de mélanges de yerba maté, des saveurs douces aux options plus intenses, avec ou sans herbes médicinales, sucrées ou non. Il y en a pour tous les goûts et pour toutes les occasions.

Pour définir celui qui vous convient le mieux, il vous suffit de l’essayer, de voir comment vous l’aimez. Et même varier selon le moment de la journée.

Température de l’eau pour le maté

Dans notre pays, nous aimons le maté, mais nous ne sommes pas les seuls. C’est l’infusion préférée des Uruguayens et des Paraguayens et elle est également beaucoup bue au Brésil. Mais chaque pays le prépare d’une manière différente, tant au niveau des ingrédients que du processus et de la température de l’eau. Au Paraguay, par exemple, il est plus courant de le boire avec de l’eau froide ou du jus de fruit et il est appelé “tereré”.

En Argentine, on boit du maté chaud. La température recommandée par les experts et les sommeliers est de 75/80 degrés et l’idéal est de la maintenir ainsi pour toute l’orge. Il ne doit pas être bouilli, mais il ne doit pas non plus être tiède, car cela change beaucoup le goût et il peut mal tomber. Un bon thermos pour le maté est la clé. Si elle a un bec verseur, tant mieux.

Avec les bouilloires électriques modernes, notamment celles fabriquées en Argentine, vous pouvez les régler à la température que vous voulez grâce à leur programmation numérique.

Rappelez-vous que la personne qui invite, prend les premiers compagnons, qui sont les plus amers et servent à tester la bonne température et le bon goût. De cette façon, nous saurons quand la température et le goût sont bons et il sera temps de le transmettre à l’invité.

Comment préparer le maté avec le café

Le maté peut être pris de différentes manières : amer, sucré, avec du sucre blanc, blond, édulcorant, stévia ou miel. En Argentine et au Paraguay, il est d’usage d’aromatiser le maté avec du café, des fruits, des herbes aromatiques et d’autres additifs. Il est très savoureux avec :

  • Pelures d’agrumes frais ou secs (orange, mandarine, citron)
  • Herbes comme la menthe, la pepérine, le burrito, le boldo, le cédrat et le pennyroyal.
  • Café.
  • Lait.
  • Chocolat.
  1. Le plus simple est d’ajouter une cuillère à café de café instantané au maté. Le goût sera intense dans les premières gourdes. Lorsqu’il est dilué, renouvelez un peu de yerba et ajoutez à nouveau une ou deux cuillères à café.
  2. L’autre option consiste à préparer le café instantané ou le café filtre dans une cafetière, à mettre le café sucré prêt à l’emploi dans une bouteille thermos et à l’amorcer avec du café au lieu de l’eau. Le goût sera maintenu dans toute l’orge.

Il en va de même pour le lait ou le chocolat. Bien qu’il ne s’agisse pas des ajouts les plus courants, de nombreuses communautés ont adopté cette recette. Comment est-elle fabriquée ? Vous préparez le chocolat au lait en faisant fondre la tasse amère et les barres d’appâts comme d’habitude. Le goût est très délicat, doux et intense, idéal pour l’hiver.

Pour beaucoup de gens, le maté de leche a le goût de grand-mère. La recette est simple : faites chauffer le lait et utilisez-le à la place de l’eau.

Types de gourdes

Ces dernières années, le mouvement des gourdes a explosé comme jamais auparavant et aujourd’hui, on peut trouver une large gamme de matériaux et de designs dans chacun des éléments qui composent ce rituel.

Les plus courantes sont les gourdes en bois, en citrouille, en porcelaine, en faïence et en aluminium. Ils ont été rejoints par des versions en verre, en céramique et même en caoutchouc. L’idéal est que le récipient ne brûle pas parce que, comme nous le savons bien, il donne de la saveur de main en main.