Skip to content

Livres recommandés à lire en 2019

Fiction et non-fiction. Romans d'amour, romans historiques, thrillers. Ouvrages journalistiques, biographies, essais sur le féminisme. Les livres que vous devriez lire en 2019.

Livres recommandés à lire en 2019

Livres recommandés à lire en 2019

Fiction et non-fiction. Romantique, historique et thrillers. Ouvrages journalistiques, biographies, essais sur le féminisme. Les livres que vous devriez lire en 2019.

“J’ai toujours imaginé que le paradis était une sorte de bibliothèque”. C’est une des phrases les plus connues de Jorge Luis Borges et c’est ce que nous pouvons ressentir lorsque nous voulons lire une bonne histoire et que nous sommes confrontés à une offre énorme, diverse et délicieusement écrasante. Il y a tellement de choses et tellement de bonnes choses que nous ne savons pas par où commencer. Heureusement, il existe des listes de best-sellers et de médias spécialisés qui nous apportent chaque mois les livres recommandés à lire. Nous partageons quelques conseils qui facilitent les choses et nous aident à découvrir des perles inimaginables.

Fiction et non-fiction. Romans, essais, politique, histoire, cuisine. Journalisme, police, suspense, pour les femmes, pour les hommes, pour les jeunes, pour les fans de bandes dessinées ou pour les sportifs : il y a des suggestions pour tous les goûts. Découvrez quels sont les meilleurs livres à lire en 2019 et choisissez ceux que vous souhaitez ajouter à votre bibliothèque.

Livres recommandés pour 2019

L’un des meilleurs compas pour détecter les bonnes œuvres littéraires est de parcourir le classement des livres les plus vendus en 2019 et de consulter les suggestions des connaisseurs. Des auteurs argentins, latino-américains et internationaux, nous avons rassemblé une petite sélection des titres les plus vendus en librairie pour vous aider à décider quel livre lire.

Kentukis (Samanta Schweblin)

Samanta Schweblin est un auteur très actuel, qui ne peut pas être laissé en dehors de la bibliothèque des lecteurs curieux et exigeants. “Kentukis” est son dernier grand roman. L’histoire est traversée par le sentiment irrésistible de vivre une époque incertaine, avec des présages d’un avenir au moins inquiétant, dans lequel nous sommes observés en permanence et nous ne savons pas si nous sommes des maîtres ou des animaux de compagnie. Chacun des personnages incarne le côté le plus controversé de la technologie avec un rythme fascinant. Ne le manquez pas.

La lumière noire (María Gainza)

21 leçons pour le 21e siècle (Yuval Noah Harari)

Harari est l’un des intellectuels les plus complexes et les plus fascinants de notre époque. Son premier livre, “From Animals to Gods”, reste un best-seller qui ne s’efface pas. Son nouveau travail approfondit une analyse rigoureuse de ce que sera la société à venir, dans un monde où les entreprises technologiques seront les plus puissantes et modifieront les formes de représentation politique. Les cartes postales d’un monde qui, dit-il, sera régi par des algorithmes et changera notre façon de travailler et d’interagir.

Des souvenirs qui mentent un peu (Marcelo Figueras)

Le livre, l’un des plus attendus sur le rock argentin, est la première autobiographie complète et à la première personne de Carlos Alberto “El Indio” Solari. Écrit par Marcelo Figueras, il rassemble les souvenirs du leader et créateur de Patricio Rey et de ses Redonditos de Ricota depuis ses origines au Paraná, il y a 70 ans, jusqu’à aujourd’hui. Sa carrière indépendante, ses conflits avec les maisons de disques et les autres acteurs du système, ses relations avec les médias, sa maladie.

Les crimes d’Alicia (Guillermo Martínez)

Priez pour la couverture arrière : “Oxford, 1994. La confrérie Lewis Carroll décide de publier les journaux intimes de l’auteur d’Alice au pays des merveilles. Un jeune érudit voyage pour rassembler les carnets originaux et découvre la clé d’une page mystérieusement arrachée par des proches, qui correspond à la rupture de Carroll avec les parents d’Alice Liddell, la vraie fille qui a inspiré l’histoire. Une série de crimes est déclenchée, dans le but apparent d’empêcher, encore et toujours, que le secret de cette page ne soit dévoilé.  Une histoire sur le meurtre du messager dans un roman extraordinaire de Guillermo Martinez.

Interdit de mourir ici (Elizabeth Taylor)

“Interdit de mourir ici” a été choisi par le journal anglais The Guardian comme “l’un des meilleurs romans de tous les temps”. Nominé pour le Booker Prize, c’est le chef-d’œuvre d’Elizabeth Taylor. L’intrigue ? Un dimanche après-midi pluvieux, quelque temps après être devenue veuve, une vieille dame arrive à l’hôtel Claremont pour commencer une nouvelle vie et éviter d’aller dans une maison de retraite. Là, elle crée de nouveaux liens tout en vivant dans l’espoir que son petit-fils lui rende visite. Dans le cadre de sa solitude et de sa tristesse, la rencontre avec un jeune homme construit une délicieuse histoire d’amitié. Un récit inoubliable et émouvant que les deux genres apprécient de la même façon.

Chaos (Magalí Tajes)

“Chaos” est l’un des livres les plus vendus de l’année. Propriétaire de son propre style, l’écrivain, comédienne et psychologue Magalí Tajes combine des textes de fiction et de non-fiction : récits, poèmes, anecdotes et réflexions se croisent dans des pages qui déclenchent des rires et quelques larmes.

L’histoire : une fête, plusieurs pièces, trois fois. Un passé erratique, un présent magique, un avenir incertain. Des portes qui ouvrent des mondes et des histoires dans les histoires. “Chaos” est un livre ludique, qui nécessite la participation du lecteur. Comme son précédent travail, “Life Burns”, il nous invite à réinventer notre façon de regarder et d’habiter le monde.

Dites-moi, qui est comme Dieu ? (Florencia Bonelli)

L’intrigue met en scène une femme d’une intensité fascinante, qui traverse la guerre des Balkans dans les années 1990 et tente de combattre ses fantômes et ses dragons sans devenir l’un d’eux. Mariyana Huseinovic, La Diana, trouve l’amour de sa vie chez un homme qui a été victime, comme elle, d’abus sexuels et psychologiques et ensemble ils entament un chemin de guérison.

Dans ce dernier livre, Florencia Bonelli clôt l’histoire ouverte dans “Here are Dragons” et raconte comment la protagoniste prépare le sauvetage de sa fille. Des drames tels que la pédophilie et la traite des êtres humains sont au cœur de l’histoire. C’est un livre ambitieux qui est attendu par des milliers de lecteurs qui attendent ses nouvelles avec beaucoup d’impatience.

Avec des titres tels que “Indias Blancas”, “Bodas de odio”, “El cuarto arcano” et “Me llaman Artemio Furia”, Bonelli se consolide comme l’une des références actuelles les plus importantes dans le roman historico-romantique de l’Argentine.

La voix absente (Gabriel Rolón)

“La voix absente” est une œuvre intense, avec de sombres secrets de famille, où rien n’est ce qu’il paraît. L’érotisme, le vertige et les jeux risqués constituent un thriller psychologique qui génère des sensations extrêmes et inconnues. Une œuvre qui plonge dans les eaux troubles des passions humaines et qui choque quiconque en parcourt les pages, consolidant Gabriel Rolón comme l’un des narrateurs les plus efficaces de ces dernières années.

En outre, “Le prix de la passion”, publié par Planeta, sera également en vente en 2019. Il s’agit d’un ouvrage qui entre dans la “face B de la mythologie” pour se plonger une fois de plus dans le monde souterrain des passions et des émotions les plus profondes.

“L’homme qui s’est inventé” (Jorge Fernández Díaz)

Bernardo Neustadt, le journaliste le plus puissant des années 90, est l’axe de ce livre que Planeta a révisé et actualisé. Selon son auteur, parler de Neustadt, c’est parler d’un tissu d’accords politiques, de pouvoir et de corruption qui n’a pas perdu sa validité. Une véritable carte postale de l’époque à travers un personnage controversé et intéressant.

Les femmes et le pouvoir. Un manifeste (Mary Beard)

Mary Beard, féministe militante et engagée, passe en revue les stéréotypes et les représentations du féminin depuis les Grecs et les Romains jusqu’à nos jours. C’est un livre approfondi, divertissant et indispensable pour ceux qui veulent revoir précisément comment l’histoire a traité les femmes, en approfondissant les fondements culturels de la misogynie.

Avec des réflexions personnelles sur ses propres expériences de sexisme et de violence de genre, Beard appelle à une réflexion sur la redéfinition du pouvoir et de ses structures.

Théorie de la prose (Ricardo Piglia)

C’est un livre pour ceux qui aiment lire sur la littérature. Il rassemble les neuf master classes sur les courts romans de Juan Carlos Onetti que Ricardo Piglia a données à l’université de Princeton en 1995. Dans ses pages, le regard acéré de l’un des plus grands référents de la littérature latino-américaine, aborde divers problèmes et raconte comment Onetti pousse l’autonomie du narrateur jusqu’à ses limites afin de mettre en jeu de multiples ressources dans la fiction.

La racine de tout mal (Hugo Alconada Mon)

Publié l’année dernière, il continue d’être l’un des livres les plus recommandés pour ceux qui s’intéressent à la politique et aux affaires courantes. Une image impitoyable de la corruption argentine qui plonge dans les relations les plus sombres entre les principaux acteurs du pouvoir en Argentine. La face B de fonctionnaires, juges, dirigeants et hommes d’affaires dans un livre qui nous aide à penser le pays d’une manière différente.

Mala leche (Soledad Barruti)

L’auteur de “Malcomidos” nous propose une fois de plus une radiographie brute de notre alimentation quotidienne et nous explique pourquoi les aliments ultra-traités nous rendent malades depuis notre enfance.

Dans ce deuxième ouvrage, Soledad Barruti enquête sur les ingrédients cachés dans les étiquettes des aliments que nous consommons chaque jour et met en garde contre les conséquences d’une tendance inquiétante sur la santé des personnes.

Le journal d’Emilio Renzi, un jour dans la vie (Ricardo Piglia)

Il n’est pas de 2019 mais il est toujours parmi les plus recommandés et c’est un excellent livre à offrir. C’est le troisième volume de Los diarios de Emilio Renzi, l’alter ego littéraire de l’auteur. Dans ses pages, Ricardo Piglia passe en revue son histoire et sauve les journaux intimes et les essais écrits tout au long de plus d’un demi-siècle. Perles d’un maître de la littérature argentine.

D’autres livres à apprécier et à offrir en 2019

Si vous avez déjà passé en revue les options que nous avons listées et que vous vous demandez encore quels livres devraient être lus en 2019, voici quelques-uns des livres sortis cette année et recommandés les années précédentes qui figurent toujours parmi les meilleures ventes :

  • “Soumission”, Michel Houellebecq
  • “Hommes élégants”, Milena Busquets.
  • “Olga”, par Bernhard Schlink,
  • “La vie pieds nus”, par Alan Pauls (réédition).
  • “Mona”, par Pola Oloixarac
  • “All of us”, par Kike Ferrari.
  • “Jaque Al Psicoanalista”, par John Katzenbach.
  • “Ne laissez pas votre cœur se troubler”, par Eduardo Blegrano Rawson.
0
  • “Hidden Sciences”, par Mike Wilson.
  • “États de désir”, par Edmund White.
  • “De l’eau partout” de Leonardo Padur.
  • “The only story”, de Julian Barnes.
  • “The river of consciousness”, par Oliver Sacks.
1
  • “4 3 2 1”, par Paul Auster. Il date de l’année dernière mais il est toujours très actuel.
  • “Berta Isla”, par Javier Marías. Également à partir de 2018, mais toujours fortement recommandé. Le journal espagnol El País l’a désigné comme le meilleur livre du monde.
  • “Los pacientes del Doctor García”, par Almudena Grandes.
  • “El salto de Papá”, par Martín Sivak.
  • “The Topper box”, de Nicolás Gadano.
  • “La Flamme viendra”, par Leonard Cohen.
  • “Opus Gelber. Portrait d’une pianiste”, par Leila Guerriero.
2

Non-fiction : livres recommandés pour la lecture

Avec autant de matériel dans la vie quotidienne, il n’est pas toujours nécessaire de recourir aux chemins de la littérature pour lire une bonne histoire. Pour ceux qui préfèrent s’immerger dans le genre non-fiction, nous partageons une liste de livres qui donnent le pouls en 2019.

  • “La philosophie en onze phrases”, par Dario Gabriel Sztajnszrajber
  • “Balance”, par Daniel Lopez Rosetti.

Livres sur la politique

  • “Qu’est-ce que le péronisme ? De Perón aux Kirchner”, par Alejandro Grimson.
  • “Le nœud”, par Carlos Pagni.
  • “La procession entre à l’intérieur”, par Alicia Dujovne Ortiz.
  • “L’Argentine dévorée”, par José Luis Espert.
  • “Dios y la Patria se lo Demanden”, par Juan b. Yofre.
  • “Le livre noir de la justice”, par Tato Young.
3

Livres recommandés pour les femmes

En 2019, les auteurs et les éditeurs se concentrent sur les femmes et le féminisme. Quelques livres recommandés :

  • “La promesse du bonheur”, de Sara Ahmed.
  • “La femme qui regarde les hommes qui regardent les femmes” par Siri Husvedt. C’est un livre d’essais sur le féminisme, l’art et la science. Il est surprenant dans sa capacité à relier les arts visuels à la littérature, à la philosophie, à la psychiatrie et aux neurosciences.
  • “My Story”, Michelle Obama
4
  • “Le deuxième sexe”, par Simone de Beauvoir.
  • “Histoire des femmes”, par George Duby.
  • Petrona Non publié (Planet).
  • L’idée ridicule de ne plus jamais vous revoir (Rosa Montero) : dans ce roman, Montero mêle l’expérience de la scientifique Marie Curie au cours des mois qui ont suivi la mort de son mari à sa propre expérience de veuvage.
5
  • Cornelia (Florencia Etcheves) : dans ce roman, Florencia Etcheves entre dans l’univers de la traite des êtres humains. Un roman policier sur la disparition d’une jeune femme en Patagonie.
  • The Maid’s Tale et Alias Grace (Margaret Atwood) : l’année dernière, ces deux histoires sont devenues célèbres en tant que séries télévisées. Mais nous savons tous que le livre contient des condiments que l’écran ne peut pas reproduire. C’est l’année idéale pour explorer tous les recoins de ces romans en attendant les nouvelles saisons.
6

Livres d’auto-assistance

Les livres d’auto-assistance et les auteurs qui se concentrent sur les questions de bien-être, d’auto-assistance, de liens affectifs et de soins corporels gagnent du terrain. Il en va de même pour les livres sur l’ésotérisme, l’astrologie et le tarot, qui sont en plein essor.

7

Les livres d’auto-assistance sont le genre le plus vendu dans la plupart des pays, et l’Argentine ne fait pas exception. Même les hommes ont commencé à céder à leur bonté.

Livres recommandés pour les jeunes

Les femmes ne sont pas les seules à vouloir occuper le devant de la scène dans le domaine de la lecture : il existe de plus en plus de livres destinés aux jeunes. Contrairement à toute attente, les millénaires et les centenaires continuent de choisir la lecture comme passe-temps.

8

Il n’y a rien de plus beau que de cultiver l’habitude de lire dès le plus jeune âge et de grandir dans un