Skip to content

Types d’extincteurs pour chaque lieu et chaque situation

Pour qu'ils puissent remplir leur fonction et garantir une bonne réponse, il est essentiel de savoir quels modèles d'extincteurs existent et à quoi ils servent.

Types d'extincteurs pour chaque lieu et chaque situation

Types d'extincteurs pour chaque lieu et chaque situation

Pour qu’ils puissent remplir leur fonction et garantir une bonne réponse, il est essentiel de savoir quels modèles d’extincteurs existent et à quoi ils servent.

Les extincteurs constituent la première ligne de défense contre l’incendie. Il est essentiel d’avoir un extincteur à la maison, au travail ou dans la voiture pour être prêt à faire face à une urgence. C’est pourquoi il est important de savoir quelles sont les options les plus sûres pour chaque lieu ou situation, car il existe différents modèles, avec différentes fonctions, et chacun ne peut être utilisé que pour ce qui est décrit sur l’étiquette. Connaissez les types d’extincteurs qui existent et ceux à utiliser dans chaque cas.

La mesure de sécurité la plus importante et la plus efficace en cas d’incendie est d’avoir un plan d’évacuation de la famille. Mais il est également essentiel de disposer du bon extincteur et de savoir s’en servir. Nous vous expliquons ce qu’est un extincteur, combien il y en a de types, lequel vous devez avoir dans votre maison ou votre voiture et comment l’utiliser.

Types d’extincteurs

Pour choisir le bon, nous devons savoir quels modèles d’extincteurs sont disponibles et lesquels sont recommandés pour différents types d’incendies. Énumérons et décrivons chacune d’entre elles :

  • Classe A : ce sont celles qui correspondent aux feux produits dans des solides, c’est-à-dire dans des matériaux combustibles ordinaires tels que le papier, le bois, le tissu, le caoutchouc et la plupart des plastiques. La cote numérique de ce type est 2-A. Cela signifie que ces extincteurs peuvent éteindre le feu jusqu’à deux gallons et demi d’eau dans des matériaux combustibles ordinaires.
  • Classe B : conviennent pour éteindre un incendie qui se développe dans des liquides et des gaz inflammables ou combustibles, tels que le naphta, le kérosène, le carburant diesel ou la graisse. La cote numérique de ce type d’extincteur est 10-B, ce qui signifie qu’il peut réduire l’extincteur dans une zone d’environ 10 mètres carrés.
  • Classe C : conviennent aux incendies qui affectent les équipements électriques sous tension, tels que les appareils, les fils ou les disjoncteurs que nous pouvons avoir à la maison. Le code de ce type d’extincteur C garantit que nous sommes en présence d’un extincteur dont l’agent extincteur est non conducteur.
  • Classe D : uniquement pour les incendies impliquant des métaux combustibles tels que le magnésium, le titane, le potassium et le sodium. Ces métaux se trouvent couramment dans les laboratoires. Ce type d’extincteur n’est pas classé numériquement.
  • Classe K (pour les cuisines) : ce sont les extincteurs qui doivent être fournis dans les cuisines commerciales. Ils contiennent une solution d’acétate de potassium, à utiliser pour éteindre les feux d’huiles végétales insaturées. Le fin nuage vaporisé empêche l’huile d’éclabousser et n’attaque que la surface du feu. Les extincteurs à base d’acétate de potassium pour les incendies de classe K ont été créés pour éteindre les feux d’huile végétale dans les friteuses de cuisine commerciales.

En plus des types d’extincteurs mentionnés, il existe également des extincteurs qui conviennent à diverses situations. Les classes A, B, C, recommandées pour les bâtiments et autres lieux où différents types d’incendie peuvent se produire, en sont un exemple.

Types d’extincteurs

  • A base d’eau : convient aux feux de type A, toujours dans des endroits où il n’y a pas d’électricité. Il convient de rappeler que l’eau ne convient pas aux incendies impliquant des combustibles liquides tels que l’essence ou le pétrole, car elle est plus dense que ces liquides et le combustible serait placé sur l’eau et n’affecterait pas le feu à éteindre.
  • Feux de pulvérisation d’eau : ils sont idéaux pour éteindre les feux de type A et peuvent également convenir aux feux de type B. Ils ne doivent jamais être utilisés en présence de courant électrique, car l’eau pourrait provoquer une électrocution. Ce type d’extincteur est bon en dehors de la maison, là où il n’y a pas de risque électrique, par exemple dans les jardins, les barbecues, etc.
  • Mousse : idéale pour les feux de type A et B, le style utilisé par les pompiers lorsqu’ils pulvérisent de la mousse. Comme les précédentes, elle est dangereuse en présence d’électricité.
  • Poussière : le type le plus courant utilisé dans tout bâtiment. Il est indiqué pour les incendies de type A, B et C et, comme il est fait de poussière, il évite les risques électriques. Il est le plus recommandé pour les maisons, les bureaux ou tout autre bâtiment.
  • CO2 : le CO2 est un gaz et ne conduit donc pas l’électricité. Ce type d’extincteur convient aux incendies de type A, B et C. Ils sont généralement utilisés là où il existe des éléments qui peuvent faire que l’extincteur cause plus de dégâts que le feu. Par exemple : si nous utilisons un extincteur standard dans un endroit où la valeur des matériaux est très élevée (comme un laboratoire avec des machines très coûteuses), nous pourrions les endommager avec la mousse ou la poudre. Cela peut être évité en utilisant un extincteur standard dans un endroit où la valeur des matériaux est très élevée (comme un laboratoire avec des machines très coûteuses).