Skip to content

Comment effectuer un transfert de moto

Si vous êtes sur le point d'acheter ou de vendre un vélo d'occasion, vous devrez transférer le domaine. Comment le faire et quelles sont les procédures à suivre pour vendre une moto.

Comment effectuer un transfert de moto

Comment effectuer un transfert de moto

Si vous comptez acheter ou vendre une moto d’occasion, vous devrez transférer le domaine. Comment le faire et quelles sont les procédures à suivre pour vendre une moto.

Pour conclure l’achat ou la vente d’un véhicule, il est nécessaire d’en changer la propriété et de le transmettre à l’acheteur. Bien qu’il s’agisse d’une procédure simple, un grand nombre de documents doivent être présentés. Pour vous faciliter la tâche, nous avons fait un résumé détaillé de tous les documents qui vous sont demandés et nous vous avons expliqué comment effectuer un transfert de moto étape par étape.

Comment effectuer un transfert de moto étape par étape

La première chose à prendre en compte est que, dans tous les cas, qu’il s’agisse d’une vente, d’une succession ou d’une donation, vous devrez toujours effectuer le transfert de propriété de la moto.

Cette procédure se fait par acte public et, si le vendeur et l’acheteur ne peuvent être présents, la cession peut être effectuée par leurs représentants légaux ou leurs mandataires.

Maintenant que vous l’avez : regardons la procédure étape par étape pour le transfert d’une moto et tous les papiers que vous devez avoir en main pour éviter les complications et les retards.

1.

Tout d’abord, bien que ce ne soit pas obligatoire, il est conseillé de connaître le statut d’immatriculation du véhicule. C’est-à-dire qu’il faut savoir s’il y a des saisies, des inhibitions judiciaires, des déclarations de vol, etc. Pour ce faire, l’acheteur et le vendeur peuvent demander un rapport sur le nom de domaine du véhicule.

2. procéder à la vérification physique de la police

Une fois que vous avez le rapport de domaine, vous devez effectuer la vérification physique du véhicule. Ce contrôle est effectué sur chaque véhicule pour s’assurer que le numéro du moteur, le numéro de châssis et le type de véhicule correspondent à ce qui est spécifié dans la documentation de ce véhicule.

Elles sont réalisées dans des établissements qui sont en charge d’experts des différentes polices de notre pays, fédérale et provinciale, et de la gendarmerie, qui sont autorisés par la Direction nationale du Registre de la propriété automobile.

Ici, ils vous demanderont de présenter la carte d’identité de la voiture (vérifiez qu’elle n’est pas périmée), une pièce d’identité ou un passeport (selon le cas) et le formulaire 12, qu’ils vendent et remplissent dans la même usine et qui est valable 150 jours ouvrables.

3. traitement du CeTA et 08

Le vendeur doit traiter le certificat de transfert automobile dans l’AFIP si la moto dépasse le montant de pesos00 000.

Le 08, il peut être traité en personne ou en ligne. Il est gratuit si l’acheteur et le vendeur (et leurs conjoints, le cas échéant) certifient leur signature au registre au moment du traitement. Sinon, ils doivent être certifiés par un notaire. Cette procédure n’est pas très compliquée et, si vous la faites en ligne, vous bénéficiez d’une réduction.

4. demander un rendez-vous au registre des véhicules à moteur.

Il ne vous reste plus qu’à demander un rendez-vous au bureau d’enregistrement correspondant. Vous pouvez le demander en ligne pour gagner du temps et définir le registre où le véhicule sera immatriculé : il peut être le même que celui où il est déjà immatriculé ou un autre plus proche de l’adresse de l’acheteur ou du lieu de stockage. Pour connaître l’emplacement des registres de section, consultez la DNRPA.

Lorsque c’est votre tour, vous devez vous rendre chez l’acheteur ou le vendeur du vélo et apporter toute la documentation que vous avez recueillie. Vous y paierez les frais et vous ne devrez remplir le formulaire 13 que lorsque les taxes ou les amendes seront réglées.

5. traiter le formulaire 11 de la déclaration de vente de la moto.

La déclaration de vente d’un véhicule sert à enregistrer le transfert du véhicule et le changement de propriétaire auprès de la section de la DNRPA.

Le formulaire 11 est rempli en trois exemplaires et doit être signé par un notaire ou par le responsable de la branche de la DNRPA.

6.

À la fin de la procédure et après avoir payé les frais, vous recevrez un certificat qui atteste que le transfert de propriété a été effectué.

Conditions de cession d’une moto

  • Document d’identification de l’acheteur et du vendeur (et de leurs conjoints, s’il s’agit d’un bien communautaire). Il est important de savoir que, pour ce type de transactions, le document en cours de traitement ne prouve pas l’identité : c’est-à-dire que si vous l’avez perdu et que le nouveau doit arriver, vous ne pourrez pas effectuer le transfert tant que vous ne l’aurez pas en votre possession. Si vous êtes argentin : DNI (LC ou LE uniquement si vous avez plus de 75 ans) : DNI ; pour les pays limitrophes : DNI, CI, CI du pays d’origine ou passeport.
  • L’acheteur doit disposer du certificat CUIT délivré par l’AFIP ou, en tout cas, du CUIL délivré par l’ANSES. Une autre possibilité est le CDI de l’acheteur par le biais du formulaire d’affidavit n° 663 ou du formulaire AFIP n° 622.
  • Titre de la moto ou certificat de cession de titre (CAT) et toutes les cartes d’identification du véhicule (vertes et bleues).
  • Formulaire 08 : il s’agit d’une exigence pour le transfert du véhicule. Vous pouvez le traiter en personne ou en ligne. Cette procédure est gratuite si l’acheteur et le vendeur (et leurs conjoints, le cas échéant) certifient leur signature au registre au moment de la procédure. Dans le cas contraire, les signatures doivent être préalablement certifiées par un notaire.
  • Formulaire 13 unique : il est conservé par le registre et signé par le représentant lors du paiement des taxes ou des amendes. Une copie est remise au demandeur.
  • Certificat de transfert d’automobiles (CeTA) pour les automobiles et les motocyclettes d’une valeur égale ou supérieure à 100 000 euros. Il doit être traité par le vendeur à l’AFIP.
  • Demande d’enregistrement de type 12.
  • S’il y a un gage, vous devez présenter une attestation (lettre ou télégramme de document) d’avoir communiqué le transfert au créancier gagiste. Il en va de même si le véhicule est inscrit dans un contrat de leasing.

Combien coûte le transfert d’une moto

? Le coût du transfert varie en fonction des caractéristiques de chaque moto. Une information importante est que, si vous commencez cette procédure en ligne par le préchargement du formulaire 08, vous bénéficiez d’une réduction de 20 % sur les frais d’inscription.

En accédant à la page du DNRPA, vous pouvez consulter le devis pour connaître approximativement le coût de la procédure. Vous pouvez également consulter les valeurs des différents frais.