Skip to content

Comment régler l’embrayage d’une moto 110

C'est un élément clé de la capacité du vélo à donner son plein potentiel. Mais, avec le temps, il peut commencer à échouer. Nous vous expliquons comment entretenir l'embrayage de la moto.

Comment régler l'embrayage d'une moto 110

Comment régler l'embrayage d'une moto 110

C’est un élément clé pour que le vélo puisse donner son plein potentiel. Mais, avec le temps, il peut commencer à échouer. Nous vous expliquons comment entretenir l’embrayage de la moto.

Les fans de moto en savent souvent beaucoup sur leurs “machines”. Ils les étudient, les soignent, les recherchent. Mais la plupart des gens ne savent pas comment résoudre un problème lorsqu’il ne démarre pas ou s’arrête soudainement. Apprendre quelques notions de base de la mécanique peut vous aider à les résoudre sans dépendre d’un expert. Dans cette note, nous commençons par un élément clé : nous vous expliquons comment régler l’embrayage d’une moto de 110 cm3 et comment maintenir le moteur bien entretenu pour qu’il ne “s’emballe” pas.

Comment régler l’embrayage centrifuge d’un moteur 110

Régler un embrayage centrifuge est un processus rapide et facile. Si vous l’entendez “glisser” lorsque vous démarrez le moteur, s’il fait du bruit ou si vous le sentez coller lorsque vous changez de vitesse, alors il faut le réguler. Voyons les choses étape par étape :

Outils

  • Clé à pipe.
  • Tournevis à tête plate.

Procédure

  • Trouver la pièce. Si nécessaire, consultez le manuel d’utilisation : son emplacement peut varier selon le modèle.
  • À l’aide d’une clé à pipe qui s’adapte à l’écrou de blocage qui dépasse du centre de la boîte, desserrez l’écrou mais ne le retirez pas complètement.
  • Maintenant, à l’aide du tournevis à tête plate, tournez la vis de réglage au centre de l’écrou de blocage dans le sens des aiguilles d’une montre.
  • Tournez ensuite lentement la vis de réglage dans le sens inverse des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que vous sentiez une légère résistance. Arrêtez de tourner. Tenez la vis fermement avec le tournevis et ajustez le contre-écrou à la main.
  • Retirez le tournevis et placez la clé à pipe sur le contre-écrou. Avant de régler l’écrou, utilisez le tournevis à tête plate pour maintenir la vis de réglage en place. Ajustez lentement le contre-écrou, en vous assurant que la vis de réglage n’est pas modifiée.
  • Remettre le couvercle de l’embrayage sur le moteur Prêt à rouler !

Comment monter l’embrayage de la moto 110

La pièce peut avoir besoin d’être remplacée à un moment donné. N’oubliez pas que sa durabilité et son efficacité, comme celles des autres pièces, seront associées à la façon dont vous utiliserez et prendrez soin de votre vélo. Lorsque le moment est venu d’acheter une nouvelle pièce, vous devez suivre les étapes suivantes pour l’installer :

  • D’abord, vidanger l’huile de la moto, puis retirer le couvercle d’embrayage.
  • Ensuite, il faut desserrer le câble d’embrayage : c’est peut-être le bon moment pour le changer si nécessaire. Une recommandation : comptez combien de vis il y a et, si possible, prenez une photo de l’état de chaque pièce afin d’avoir un guide lorsque vous les remontez.
  • Maintenant, vous pourrez sûrement accéder aux disques, et dans certains cas, vous pourrez même les sortir de vos propres mains ; si cela devient compliqué, vous pouvez utiliser un outil quelconque comme levier, en prenant soin de ne pas abuser et d’affecter les pièces.
  • Ensuite, il faut placer les nouveaux disques, en suivant les étapes précédentes à l’envers (on peut maintenant vérifier les photos que l’on avait prises). Autre recommandation : avant de les installer, il est conseillé de les immerger dans l’huile pendant au moins 4 heures, afin qu’ils fonctionnent parfaitement et s’usent moins.

Comment fonctionne l’embrayage

Techniquement, il s’agit d’un accouplement mécanique qui permet d’activer et de désactiver la transmission de l’énergie de rotation. En d’autres termes, c’est celle qui sépare ou relie la rotation du moteur à la transmission de la roue arrière et qui permet de changer de vitesse à grande vitesse.

Les motocyclistes doivent être capables de libérer la puissance du moteur à partir de la vitesse finale pour que leur véhicule fonctionne efficacement et en toute sécurité. Sans embrayage, ils devraient couper leur moteur lorsqu’ils s’arrêtent à un carrefour ou dans la circulation.

Fonctionnement

La pièce est constituée d’une série de disques de friction qui régulent la transmission de la puissance ou de l’énergie et servent à engager et désengager le vilebrequin.

Le levier du guidon à gauche agit par le biais du câble ou du système hydraulique pour activer ou désactiver l’embrayage. Notez qu’il est activé (le moteur et la transmission tournent ensemble) lorsque le levier est au repos. Lorsque le levier est poussé vers le cavalier, les ressorts hélicoïdaux sont comprimés, ce qui permet aux plaques empilées de se déplacer indépendamment.

La pile de plaques est disposée de telle sorte que les plaques d’acier et les plaques de friction

  • Levier : barre métallique qui tourne sur un cintre situé sur le guidon gauche. Il permet au conducteur d’entrer dans le système.
  • Câble d’embrayage ou lignes hydrauliques : ce sont les mécanismes qui traduisent l’action du conducteur du levier aux pièces internes.
  • Vilebrequin : il s’agit d’un axe avec des coudes et des contrepoids argentins qui transforme le mouvement alternatif droit en rotation ou vice versa.
  • Disque de friction : ces plaques de métal comportent plusieurs sections de matériau de friction qui maintiennent les plaques d’acier pour faire tourner ensemble le vilebrequin et la transmission.
  • Plaque de pression : plaques métalliques lisses qui offrent une surface propre pour que les plaques de friction se rejoignent.
  • Ressort à diaphragme : ressorts hélicoïdaux métalliques qui exercent une pression sur les plaques, les maintenant ainsi en contact.
  • Arbre entraîné : où la rotation du moteur est transmise et va à la roue.
  • Couverture
  • Anneaux de soutien.
  • Vis de fixation.
  • Anneaux.