Skip to content

Quel vélo acheter : questions auxquelles vous devez répondre

Vous en avez assez d'utiliser les transports publics ou de passer des heures dans votre voiture ? La moto peut être votre solution. Sportif, scooter, cross-country et plus encore. Connaître les options.

Quel vélo acheter : questions auxquelles vous devez répondre

Quel vélo acheter : questions auxquelles vous devez répondre

Êtes-vous fatigué d’utiliser les transports publics ou de passer des heures en voiture ? La moto peut être votre solution. Sportif, scooter, cross-country et plus encore. Connaître les options.

Si tous les jours vous prenez le métro, le bus ou le train et que, lorsque vous regardez par la fenêtre, vous voyez passer rapidement ceux qui sont sur deux roues et que vous mourrez d’envie ; ou si vous faites le calcul et que vous remarquez que le prix de la voiture monte ; ou, tout simplement, parce que c’est un rêve en attente… Pour une raison quelconque, si vous pensez que le moment est venu de réfléchir au choix de la moto à acheter, nous vous donnons un coup de main avec quelques conseils.

Quel vélo acheter

Les motos sont une solution de mobilité de plus en plus utilisée dans les grandes villes. La nécessité d’aller d’un endroit à l’autre, en peu de temps, fait que les motos gagnent des adeptes au détriment des voitures. Cependant, la question se pose toujours de savoir quelle moto acheter et laquelle est la mieux adaptée à vos besoins. C’est pourquoi il est important de connaître les marques et les modèles pour entrer dans le vif du sujet.

Grand ou petit vélo ?

Il existe des vélos pour tous les goûts. Il existe des scooters, qui sont faciles à utiliser, automatiques et généralement plus légers. Il y a aussi les CUB, qui sont plus petits et pour des distances plus courtes. D’autre part, il y a ceux qui ont des engins, comme les urbains, où l’on peut trouver le nu et l’hélico. En outre, il y a les sports, les super sports et le tout-terrain.

1 – Pourquoi je veux le vélo ?

C’est la première question fondamentale à se poser lorsqu’on réfléchit au choix du vélo à acheter. La réponse dépendra de l’utilisation qui en sera faite. Est-ce que je veux un vélo pour aller au travail et en revenir tous les jours, ou seulement pour rouler le week-end ? Est-ce que je veux qu’un vélo soit une option à la voiture et que je l’utilise quand je sais qu’il y a beaucoup de circulation ? Est-ce que j’utiliserai le vélo tous les jours où je peux le faire ou seulement quand il fait beau ?

2 – Quelle est la route que je vais emprunter ?

Le lieu où vous vivez et les itinéraires que vous devez emprunter seront déterminants pour définir le vélo à acheter. Un vélo de ville n’est pas la même chose que si vous deviez emprunter une autoroute ou parcourir plusieurs kilomètres sur un itinéraire. La force, la stabilité et la vitesse du vélo doivent vous accompagner dans vos déplacements en fonction des routes que vous devez emprunter. En outre, il est également important de réfléchir au temps que vous passerez sur votre vélo : s’agit-il d’un court trajet qui dure 10 ou 15 minutes, ou peut-être plus d’une demi-heure, ou y a-t-il des jours où vous devez faire un si long trajet que vous pourriez passer plus d’une heure à marcher ?

3 – Seul ou accompagné ?

La fonction que vous donnez au vélo doit également être analysée. Prévoyez-vous d’utiliser le vélo pour vous-même ou serez-vous généralement accompagné ? Allez-vous aller avec votre partenaire ou vos amis d’un endroit à l’autre ? Cette décision est très importante car il existe des motos, notamment des motos de sport urbain, qui ne sont destinées qu’à une seule personne. D’autre part, si vous pensez que vous serez souvent avec quelqu’un derrière vous, lorsque vous analysez le vélo à acheter, vous devez vous assurer que le siège est large, confortable et, si possible, que le vélo a de la place pour soutenir et reposer vos pieds.

4 – Quel est mon budget ?

La question économique est un facteur déterminant dans la définition du vélo à acheter. Il est conseillé, avant de commencer la recherche, de définir le budget que je veux allouer à la moto. Vous devez également tenir compte des coûts de brevetage, qui vont des formulaires du commerçant à l’inscription au registre correspondant, en passant par la délivrance des pièces d’identité et l’enregistrement fiscal, entre autres. Bien que ce coût ne soit pas fixe et varie en fonction de la marque, du modèle, de la cylindrée, du lieu de fabrication, de la juridiction et du montant de la facture du motocycle, il peut, d’une manière générale, se situer entre 5 et 15 % de la valeur du motocycle.

Une fois que vous avez défini l’argent que vous voulez dépenser pour votre nouveau vélo, il est temps de commencer à chercher. Cependant, essayez de toujours rester dans les limites du budget, car contrairement à ce qui se passe avec les voitures, la différence de prix entre les motos est parfois très faible, et cela peut vous amener à en choisir une plus chère que vous ne le vouliez, parce que “c’est juste quelques pesos argentins de plus”.

5 – Le vélo que vous aimez est-il celui dont vous avez besoin ?

Cette question fait référence au conflit interne classique entre le rationnel et le passionné. Le vélo que j’aime est-il vraiment celui dont j’ai besoin ou est-ce que je choisis vraiment plus pour la passion et le goût que pour l’utilité ? Il est essentiel d’être honnête avec soi-même. Il y a de très beaux vélos, avec des designs incroyables qui vont sans aucun doute attirer notre attention. Est-ce qu’ils correspondent à nos besoins ou est-ce que je laisse de côté plus de stabilité, de vitesse, de puissance pour une question d’esthétique ?

6 – Quelles sont les offres et les promotions ?

Le marché des motos est très dynamique. Beaucoup sont fabriqués en Argentine, tandis que chaque année de nouvelles marques arrivent de l’étranger. Cela signifie que la concurrence s’intensifie et que le principal bénéficiaire est l’acheteur potentiel. Vous devez faire le tour des concessionnaires des différentes marques et vérifier les offres et les promotions qui y sont proposées et comment vous pouvez payer votre moto (de nombreux endroits acceptent les cartes de crédit et vous pouvez payer en plusieurs fois).

En outre, il existe de temps en temps des plans nationaux ou provinciaux qui encouragent l’achat d’un bien tel qu’une moto, comme le plan Now 12 ou Now 18.

7 – Combien cela coûtera-t-il par mois ?

Une fois que nous avons la moto, il est temps de faire face aux dépenses mensuelles. Parmi eux, il faut prendre en compte, comme obligatoire, le brevet et l’assurance. Ces valeurs dépendront de plusieurs facteurs : l’année de la moto, la cylindrée, le lieu de fabrication et ce contre quoi nous l’assurons, que ce soit uniquement contre des tiers ou contre tous les risques. Mais vous devez également vous demander : ai-je un endroit où garer le vélo ? Vais-je le laisser dans la rue tous les soirs ou dois-je louer une place de parking ? Selon les régions, la valeur d’un garage privé pour laisser une moto peut aller de 700 à 1 500 $ par mois.

Ceux qui vivent en appartement obtiennent souvent un espace dans le garage de l’immeuble où ils peuvent le laisser, mais il y a des moments où ils ne le font pas. Il est essentiel de garder cela à l’esprit pour savoir à combien s’élèveront les dépenses mensuelles pour le vélo. En plus, bien sûr, de l’essence.